Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Équateur 2014

Jour 1 – Montréal

Départ Montréal – New York (1h30 min), New York – Guayaquil (6h50 min), Guayaquil – Iles Galapagos (1h50 min)

Jour 2 – Cruise

 Nous sommes arrivés sans bagage, nos bagages ont décidé d’aller faire un tour à Lima (Pérou).

DSC_0116

L’entrée sur les îles Galapagos coûte 110 $ puisque c’est un parc national. Aucun endroit de la planète ne présente une faune aussi unique. Un des écosystèmes les plus précieux, un ultime paradis que le tourisme peut protéger ou détruire à jamais !Pour se rendre à notre hôtel, nous avons pris un autobus, un bateau et un autre autobus. Ensuite, il a fallu faire un peu de magasinage …des sandales en attendant les bagages. Une petite marche dans la ville pour visiter un peu les alentours.

 

 

Jour 3 – Ile Santa Cruz

DSC_3083Visite de la réserve naturelle de tortues géantes El Chato, du tunnel de Larve, une impressionnante galerie souterraine longue de plus d’un kilomètre, du Centre de recherche Charles Darwin (encore des tortues et des iguanes colorées). De retour à l’hôtel, nos bagages sont arrivés alors nous avons pu planifier nos plongées.

 

 

 

 Jour 4 – Ile Saint-Cristobal

DSC_0222On commence par prendre le bateau pour aller sur l’Ile St-Cristobal. Une belle marche pour aller à la plage d’Ochoa, Las Tijeretas ensuite on monte la colline des frégates afin de voir la vue splendide du haut du sommet et observer les oiseaux (les fous à pieds bleus, les frégates et les petits oiseaux), les sea lions, les crabes, les iguanes, les lézards,… Ensuite on se dirige vers Punta Carola pour une petite baignade avec les sea lions… Ils s’amusent autour de nous.

 
Jour 5 – Ile Santa Cruz

Première journée de plongée, je fais trois plongées et je vois des requins, des tortues, un poisson puff, des étoiles de mer, des sea lions,…. Du bateau, on peut voir des fous à pieds bleus et des frégates. Sur le chemin du retour, une tortue géante au beau milieu de la route et une autre sur le bord de la route.
Jour 6 – Ile Santa Cruz

Deuxième journée de plongée, je fais encore trois plongées et je vois des requins marteaux, une raie, des tortues, des étoiles de mer, une anguille,… Un bon souper dans la petite ruelle.
Jour 7 –Ile Isabel

DSC_0186On prend le bateau pour l’Ile d’Isabel. Une visite au centre d’interprétation de tortues ensuite une petite marche sur un chemin de bois pour aller voir les iguanes. On continue notre marche pour visiter le village, la plage, la perla, … Pour pouvoir visiter le volcan, il faut prévoir une nuit sur l’île car les départs sont plus tôt que l’arrivée des bateaux.

 

 

 

 Jour 8 – Ile Santa Cruz

DSC_0329On se lève tôt afin de visiter Tortugas Bay, une plage de sable blanc située au bout d’un sentier de 2,5 km. On poursuit notre visite à Las Grietas avant notre départ pour l’aéroport. Las Grietas est une crevasse dans le roc, remplie d’eau claire. Pour se rendre, il faut marcher dans un sentier non balisé et il faut être persévérant car on se demande vraiment si ça vaut vraiment la peine…. Oui, il faut aller voir, se baigner….. De retour à l’hôtel, on doit faire 45 min de taxi, 10 min de bateau et 10 min d’autobus pour se rendre à l’aéroport.
Départ Iles Galapagos – Quito (3h30 min), Quito – Guayaquil (50 min), 1 heure de taxi pour arriver dans la vieille ville à notre Hôtel International Del Teatro. Une petite marche de soir pour voir les monuments éclairés. Perché à 2800m d’altitude dans les Andes, Quito est la capitale de l’Équateur. Quito est encerclé par des volcans coiffés de neige.
Jour 9 –Quito

Les chutes San Rafael (à ne pas manquer … selon le guide) – Une longue journée …. Tramway, une longue route de 5h en autobus pour arriver aux chutes et se faire dire qu’elles sont fermées car il y a eu trop de pluie. Les chutes sont au milieu de la forêt, il y a rien autour. En plus, il commence à pleuvoir. Il faut donc marcher un peu afin d’attendre un autobus qui va vers Quito. Le premier autobus n’arrête pas et le conducteur nous envoie la main, le deuxième fait la même chose. Un homme de la construction du nouveau pont qui sera prêt en 2025 vient nous aider et réussi à arrêter le prochain autobus. L’autobus ne va pas jusqu’à Quito, il arrête un peu avant d’entrer dans la ville. Un gentil homme (militaire) qui va dans la même direction, nous dirige dans la bonne direction. Malgré mon espagnol peu développé et son anglais pratiquement inexistant, nous réussissons à se comprendre et discuter. Après une environ une heure d’attente pour le prochain autobus, on décide finalement de prendre un taxi car nous sommes mouillés et gelés…oui gelés car la température de soir descend. Bon bien une journée de perdue !!!
Jour 10 – Quito

DSC_0352Déjeûner à la Plaza ensuite tour de ville dans les autobus sans toit pour voir la Cathédrale, la Compania de Jesus, le Teleferico (vue sur la ville 4100m), la Plaza Del Teatro, la Basilique et le parc Carolina…. Et pour finir avec un vrai souper !

 

 

 
Jour 11 – Latacunga

DSC_0018

Une autre journée d’aventure qui commence… autobus en direction de Latacunga Hostel tiana. Une petite marche au travers de la ville pour aller prendre l’autobus afin d’aller voir le village et le cratère de Quilotoa. La laguna Quilotoa étale son miroir azur au fond d’un cratère volcanique considéré comme encore actif. Les géologues estiment sa profondeur à 250m. A notre arrivée, un village typique nous attend, wow ! La descente (400 m abrupte) du cratère nous prend environ 20-25 minutes pour admirer le paysage d’en bas mais ensuite la montée est beaucoup plus difficile de 55 min avec tout un panorama !!! Vous pouvez aussi remonter à dos de cheval pour les moins en forme.
Comme il n’y avait pas de transport de retour, nous avons embarqué dans la boîte d’un pick-up avec des indiens du village super gentils. Pas évident 15 min sur un banc dans le fond …pas très stable sur une route très cahoteuse mais on peut admirer le paysage. Ensuite on prend un autobus rempli au maximum et même plus….alors je suis debout pendant 1h30 et cela sur une route très sinueuse mais ça valait la peine de le prendre.

Jour 12 – Alausi

DSC_0181 2

Déjeûner tranquille dans un petit parc ensuite on prend l’autobus pour Riobambe-Ambato- Alausi. Le conducteur nous débarque sur le bord de la route. Alausi est le point de départ de la célèbre voie ferrée du Nariz del Diablo. Nous avons fait une petite marche afin de trouver notre hôte, ensuite petit souper et dodo tôt.

 
Jour 13 – Alausi et Guayaquil

Le Nez du diable (aussi appelé le train de la terreur) a été construit au tout début du XXème siècle et la construction de cette voie ferrée a été l’une des plus difficiles du monde. Le tronçon initial reliait les villes de Guayaquil, sur la côte, à Quito, capitale culminant à 2800 mètres d’altitude! Maintenant, ce train est un train touristique, il fait l’allée retour au cœur des montagnes….vraiment splendide, cœur sensible au vertige s’abstenir !
Après 30 minutes environ, nous sommes arrivés à destination, photos des montagnes, des paysages, des animaux, du groupe de danseurs typiques,….
Nous sommes tombés dans un train rempli de gens de la place… Ils nous ont fait goûter un breuvage sous forme de shooter (très sucré et surprenant) mais bon ensuite un mélange fait maison entre deux biscuits….miam, miam ! On a fait la connaissance d’un couple de mexicain qui vit à Houston, belle conversation sur le chemin du retour…des gens super sympathiques.
Départ pour Guayaquil (3h30 d’autobus)- Guayaquil, pôle économique et plus grande ville du pays, tout comme les stations balnéaires révèlent un autre visage de l’Équateur.
A notre arrivée, visite de la ville, le quartier Las Penas avec les maisons très colorées, le phare, la chapelle,…. Sur le chemin du retour de notre marche, une pluie forte, des éclairs, le tonnerre…nous sommes trempés jusqu’aux os. On fait un arrêt dans un resto en plein air (sous le parc) pour laisser passer le déluge. Pendant le repas, la pluie coulait du plafond à plusieurs endroits. Il nous a fallu changer de place !

Jour 14 – Puerto Lopez

Départ pour la côte – Puerto Lopez, un village délabré avec comme attrait la plage… Une petite marche sur la plage et dans le village ensuite on fait du lavage et on relaxe devant le coucher du soleil !
Jour 15 – Montanita

DSC_3598A la découverte de Montanita, un village de surfer. On marche sur une plage bondée de monde, un village trop petit pour le nombre de touristes…Il y a des déchets partout, des bouteilles vides,…. On retourne dans notre petit coin paisible Puerto Lopez.
Jour 16 – Canoa

Départ pour Canoa, encore un petit village de surfer mais plus tranquille que Mantanita. Les routes sont en terre et il y a plein de petits kiosques artisanaux. Le matin tôt et en fin de l’après-midi, nous pouvons voir les surfers sur les vagues.
Jour 17 – Canoa

Journée pluvieuse, les rues sont devenues complètement boueuses… Matinée très relaxe avant notre départ pour Bahia…un village où il y a rien à voir !!!
Départ pour Quito, un trajet de nuit !!
Jour 18 – Quito et Otavalo

DSC_0211 2Arrivés à 4h du matin au lieu de 7h….pas évident de trouver un taxi pour se diriger vers notre hôtel. Nous réveillons le gars de l’hôtel car celui-ci est fermé à clé pour la nuit. Le gars est super gentil, il nous laisse entrer et nous donne une chambre. Nous faisons une sieste et ensuite nous partons pour aller visiter Otavalo, un marché d’artisans très coloré. Otavalo accueille l’un des plus importants marchés des Andes.

 

 
Jour 19 –  Mitad Del Mundo

DSC_0274 2

Départ pour Mindo … après un retard de 1h15 sur le départ , ils ne peuvent pas nous dire quand l’autobus arrivera, nous décidons de changer de destination. Aucun problème pour se faire rembourser. Nouvelle destination et avec la même compagnie d’autobus: Mitad Del Mundo (le centre du monde) situé au méridien 0. Après environ 1h de route et un arrêt de 30 min, l’autobus reprend son chemin mais le conducteur a un accident….c’est interminable alors on débarque et on prend un taxi (10 min). Une belle visite, on voit des lamas en liberté !
Jour 20 – Cotopaxi

DSC_0022

Dernière journée de visite, mais une journée ensoleillée et une destination très excitante, Cotopaxi (volcan – 5897 m) est l’un des plus hauts volcans actifs du globe!
On prend un taxi pour avoir plus de temps car les autobus arrêtent souvent. Arrivés au parc, on doit prendre un guide qui ne parle pas anglais ni français et le payer 40 $ à 60 $. C’est obligatoire pour entrer sur le site en voiture. L’accès au parc est gratuit. Il reste 35 km à faire pour voir le volcan et la neige. Les guides sont non négociables et nous sommes les seuls touristes. Les employés du parc parlent avec eux pour leur expliquer et leur dire que nous ne paierons pas cette somme pour un guide qui ne guidera pas. Finalement, je vois deux personnes locales qui se dirigent au volcan. Comme ils ont locaux, ils peuvent entrer sans guide donc je leur demande avec quelques mots espagnols et les gestes si nous pouvons embarquer avec eux. Le chef des guides est furieux car je ne peux pas faire ça, je dois payer un guide sauf si nous entrons à pied dans le parc. Pour les randonneurs c’est gratuit, donc on signe le livre et nous entrons à pied. Un peu plus loin, les gens locaux avec les deux employés arrivent en voiture et nous embarquent. 6 personnes dans une mazda !! Une visite extraordinaire avec des gens sympathiques, drôles,… plusieurs arrêts pour prendre des photos. Au pied du volcan, nous marchons pour voir la neige et le chalet, une montée de 100m prend 20 min à cause de l’altitude (4500 m). Au retour, nous offrons de payer une partie de l’essence, ils refusent et ils disent : friends for ever and keep talking on facebook. Nous sommes invités à revenir chez eux : Rosita psychologue et Juan Carlos ingénieur. Wow, wow, wow….ça finit bien les vacances !!!
Jour 21 –Retour au pays

Quito – Montréal sans embûche !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.