Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Croatie, Bosnie, Monténégro et Slovénie 2017

Jour 1

Départ pour la Croatie

Dans l’avion à Montréal : Belle discussion, manger, rire, encore rire, dormir, rire, manger et arriver…..

Première petite anecdote : je demande un jus de tomate et comme il fait froid, je décide de mettre mon chandail et le passager très sympathique et taquin… prend mon jus car il a peur que je le renverse …. heuuuu , je ne suis pas gaston la gaffe moi hihihi…..
Pendant le dîner, il échappe de la salade….il renverse sa petite bouteille de vin mais elle est fermée oufff une chance et en donnant son cabaret….son couteau tombe et la sauce rouge des pâtes se retrouve sur son chandail…..et moi de « bouffer » de rire sans pouvoir m’arrêter !!!

Arrivée à Zurich…. siège avec plein d’espace, un compagnon super sympathique qui m’invite au louange de Swiss air pour me reposer car mon escale sera longue….. ça commence bien

Arrivée à Dubrovnik : Wow l’architecture, le paysage, et encore plus beau de soir….beaucoup de cote et beaucoup beaucoup de marches et encore des marches … les routes sont très étroites et sinueuses…

 

Jour 2

Départ pour Sarajevo

Toute une différence de prix … hostel à Dubrovnik 35$ et hostel à Sarajevo 12$ !!!!

Après un long trajet du bus et plusieurs arrêts (douane pour sortir de la Croatie et douane pour entrer en Bosnie… ensuite des postes de péages et un poste de sécurité), je partage un taxi pour me rendre à mon hostel avec deux canadiennes (Ontario et Montréal) et finalement elle paye pour moi et ne veut vraiment pas que je paye ma part…. wow, il y a encore de généreuses personnes.

Elles sont assises à l’arrière et moi en avant…. le chauffeur n’arrête pas de me regarder de la tête aux pieds….c un peu gênant la … ça doit être les cuisses (en Marlene , les cuisses en Afrique hahaha). Elles débarquent en premier et je poursuis un peu plus loin. Le chauffeur me débarque et me fait signe la petite ruelle … je crois comprendre que mon hostel est par là car il ne parle pas anglais.
Non, cul de sac … une demoiselle m’aide à trouver … oufff pas évident…
Merci à la vie de mettre de bonnes personnes sur ma route

 

Jour 3

Aujourd’hui, un petit tour guidé (3h) ce que je fais rarement mais pour avoir l’histoire de la guerre c mieux. Le père de notre guide était dans l’armée de la Bosnie et il a vécu deux explosions près de sa maison…. oufff c’était très instructif et triste…. Les murs criblés de balles, le tunnel qui permettait de fuir le pays où se ravitailler, l’hôpital de maternité qui a été atteint par des explosifs, un centre pour personnes âgées détruit par les flammes, le city hall qui brûle pendant 3 jours….tous les vieux livres partis en fumée…
Demain, une petite excursion par moi-même à Travnik en bus et ensuite de retour à Sarajevo !!!

 

Jour 4

Aujourd’hui, je suis allée visiter la ville de travnik au nord de Sarajevo. Je ne sais pas si la guerre les a plus touché ou c simplement la situation économique et le départ de plusieurs pour fuir la Bosnie mais plusieurs maisons sont abandonnées, beaucoup de murs ciblés de balles,…. On peut voir qu’il n’y a pas eu beaucoup d’entretien ou de reconstruction. Une ville entourée de belles montagnes !!!!

Bosnie: La guerre de 1992-1995 et l’indépendance du pays.

la Bosnie-Herzégovine, cette ex-république de la défunte Yougoslavie de Tito, proclama, le 6 avril 1992, son indépendance, laquelle provoqua alors, de la part des forces serbes, une guerre qui allait durer, après avoir causé plus de cent mille morts et déplacé près de deux millions de personnes, trois douloureuses et sanglantes années, pour ne s’arrêter officiellement, avec la signature des historiques accords de Dayton, que le 14 décembre 1995.

Le but ultime de cette guerre

La politique de purification ethnique ne fut pas la conséquence, mais bien le but de la guerre en Bosnie. Le nettoyage ethnique provoqua non seulement des déplacements de populations à l’intérieur de la Bosnie, mais aussi des vagues de réfugiés. Ainsi, malgré la présence de différents groupes ethniques en Bosnie aujourd’hui, la Bosnie actuelle ne ressemble guère à la Bosnie multiethnique d’avant-guerre.

Les problèmes ont commencé en Bosnie bien avant 1992. Après la mort de Josip Broz Tito en 1980 et l’effondrement du camp socialiste, la Yougoslavie n’avait plus aucune chance de survivre.

Selon le recensement de 1991, Sarajevo comptait près de 500.000 habitants. Une personne sur trois était Serbe, une sur dix était Croate, et les autres étaient Bosniaques. Après la guerre il ne restait que 300.000 habitants: certains ont été tuées, d’autres ont réussi à fuir et ne sont plus revenus.

Le début de la guerre

Quoi qu’il en soit, les négociations entre les politiciens serbes et bosniaques en 1991 ont abouti à une impasse.

En mars, des affrontements ont éclaté entre les Serbes et les Bosniaques dans les régions périphériques. Des nettoyages ethniques ont commencé dans les villages. Le 5 avril, une manifestation pour la paix a été organisée à Sarajevo. Ce jour-là, les Serbes et les Bosniaques se sont réunis pour la dernière fois ensemble, ils se sont rassemblés sur la place pour tenter de s’opposer à la catastrophe imminente, mais la foule a été la cible de coups de feux. Plusieurs personnes ont été tuées. On ignore jusqu’à présent qui a tiré.

Le 6 avril, la Cour européenne a reconnu l’indépendance de la Bosnie-Herzégovine, les représentants de l’administration serbe ont quitté Sarajevo et le siège de la ville par les troupes serbes a commencé.

Il a duré pratiquement quatre ans. Sarajevo a été bloqué au sol et dans les airs, la ville était privée d’électricité et d’eau et manquait de nourriture.

L’armée serbe a occupé toutes les collines dominant la ville, ainsi que les hauteurs dans certains quartiers. Ils tiraient sur tout ce qui bougeait, y compris les femmes, les vieillards et les enfants. (Ils avaient comme objectif de tués le plus d’enfants car tués un enfant c aussi tué la mère) Tous les habitants de la ville, indépendamment de leur nationalité, étaient visés, y compris les Serbes restés dans la ville, dont beaucoup défendaient Sarajevo.

Les soldats pouvaient entrer dans la ville à tout moment, ils faisaient irruption dans les maisons, les gens étaient fusillés, des femmes violées et les hommes étaient jetés dans des camps de concentration.

La ville sous le feu de l’agresseur

Pendant ce temps, la ville tentait de vivre sa vie. Les Serbes ont autorisé l’acheminement à Sarajevo de l’aide humanitaire et la nourriture a fait son apparition. Les gens allaient à leur travail et faisaient leurs courses dans les magasins, organisaient des fêtes et envoyaient leurs enfants à l’école. Ils vivaient sous le pilonnage incessant de l’artillerie et avançaient suivis par les lunettes de visée des snipers.

Il ne fallait en aucun cas se rendre dans certains endroits de la ville trop à découvert. Dans beaucoup de rues on pouvait se déplacer seulement en courant, en calculant le temps nécessaire à un tireur d’élite pour recharger son fusil.

Pendant les années de siège, il ne restait plus aucun arbre dans Sarajevo rempli de parcs – ils ont été abattus pour servir de bois de chauffage et cuisiner.

Certains tireurs qui tuaient les habitants de Sarajevo depuis les hauteurs comme dans un jeu de tir y étaient nés. Ils connaissaient la ville comme leur poche. Beaucoup de ceux sur qui ils tiraient étaient peu de temps auparavant leurs voisins ou leurs amis.

Il faut se rappeler

On connaît bien l’histoire des « Roméo et Juliette de Sarajevo », un Serbe et une Bosniaque amoureux l’un de l’autre tués sur un pont par un sniper lorsqu’ils tentaient de fuir la ville.

Leurs corps sont restés sur le pont pendant plusieurs jours: il était impossible de les récupérer car le pont était balayé en permanence par les tireurs d’élite.

Les témoignages ne viennent pas seulement de Sarajevo. Par exemple, on a demandé à un homme s’il connaissait la personne qui lui avait tiré dessus (il a eu la chance de survivre). Il a répondu qu’au travail il était le supérieur hiérarchique du tireur. Une autre jeune femme a raconté qu’un ancien camarade de classe l’avait torturée: il l’a fait entrer avec une cinquantaine d’autres personnes dans une maison, y a mis le feu et abattu ceux qui sortaient par la fenêtre.

Triste

 

Jour 5

Mostar

Je choisis une hébergement sur booking.com qui a comme cote 9.8/10 qui est 8 euro la nuit, à trois minutes de la station de bus et très près du centre où les choses à voir se trouvent…. wow c l’idéal.

À mon arrivée, je sonne et par la fenêtre du 3 e étage un homme me crie just a moment please…..un homme, comment puis-je le décrire ….. un homme spécial, je vous laisse témoigner par vous-même sur le lien suivant:

https://m.youtube.com/watch?v=RwsaNswGRh4

 

Il m’explique que l’auberge n’est pas vraiment une auberge mais une grande famille…nous sommes tous rois et reines de cette endroit. Il m’accueille avec un thé ou un café ou plutôt de l’eau pour moi…. et là il me fait l’introduction en commençant par le vidéo YouTube et ensuite une carte avec plein d’explication sur la guerre, la vie à Mostar, les attractions à voir, les deux restos à essayer,…. Ou se positionner pour prendre les meilleurs clichés du célèbre pont…. L’introduction dure au moins 30-40min. Entre les explications, il me dit que j’ai un super Karma et l’énergie que je dégage est forte, positive et joyeuse…. que partout où je vais, je peux transmettre mon énergie pour un monde meilleur….. que j’ai un super sourire et que je suis très jolie….ouffff assez spécial comme accueil !!!!

Je pars ensuite à la découverte de Mostar, la ville qui a été le plus touchée par la guerre à cause de sa situation géographique. Elle est sur la frontière de la Croatie.

C’est ici que nous pouvons encore plus le constater, les trous dans les murs, les demeures démolies…. tout ce visite à pied !

Mais la vie a repris son cours et les gens sont super gentils … encore plus ici 😊

Le soir à mon retour à l’hostel vers 23h, l’hôte nous invite à la salle commune (assise par terre sur le coussins et table basse) à partager un super gros melon d’eau … tout le monde est la (13 personnes à rire, à partager , à écouter de la musique….) je fais ensuite la connaissance d’une jeune fille finlandaise (Kia) dans mon dortoir et elle aimerait bien m’accompagner demain à mon shooting photo du pont avant la foule vers 6h30 du matin.

 

Jour 6
Après le shooting photo et le déjeuner, nous nous dirigeons à la station du bus pour aller visiter une petite ville Blagaj. Une dame de 76 ans (Christiane de Belgique) me demande une information à savoir où je vais et elle me demande de se joindre à moi. Une superbe visite, une belle journée (excursion, visite, longue marche, belle discussion, …) retour en ville, nous allons manger ensemble tous les trois.
Vraiment de belles rencontres.
Souper et soirée ensemble de prévu plus tard.

La journée continue avec de belles surprises et rencontres….après une sieste à la fin de l’après-midi, je discute dans le salon commun avec un jeune allemand qui étudie pour devenir médecin….nous comparons nos caméras …lui canon et moi Nikon. Je lui dis que je pars pour une chasse aux photos et il me demande où. Je lui explique que je vais faire une délinquance : sniper tower durant la guerre qui est abandonné. Il avait l’air intéressé alors je lui propose de m’accompagner et il est vraiment content.
Nous avons dû grimper un mur de briques et sauter de l’autre côté … il m’offre son aide car c vraiment haut et lui il est très grand.
13 étages de graffitis…d’objets, … une belle délinquance et ensuite longue marche dans la vieille ville et souper avec christiane la dame de 76 ans et Kia ….très contente de ma journée 😃
Au retour à l’hostel, très belles discussions et rires avec les nouveaux arrivants, l’hôte de l’hostel et d’autres voyageurs
Bonne nuit 💤

 

Jour 7

C aujourd’hui que mon amie Gabrielle est arrivée, déjà des éclats de rire…. Quand elle est arrivée à l’aéroport, j’avais une petite pancarte avec son nom hihihi
Quand nous avons voulue sortir du stationnement, ensuite incapable de trouver notre hébergement … le GPS changeait constamment de chemin. Nous nous sommes retrouvés dans un entrée pour les taxis seulement… nous nous sommes arrêtées dans un supermarché pour demande le chemin… finalement la personne téléphone à notre hébergement et le propriétaire décide de venir nous chercher…il rit en nous voyant.
Nous n’aurions jamais trouvé l’endroit, il fallait prendre ruelle en terre derrière un petit stationnement pour y arriver…. mais wow la vue de notre chambre…. avant de partir manger, il nous offre un shooter de brandy fait maison à base de grappa …wow, surprenant très bon. Je demande, si je peux faire du lavage….il me le fait gratuitement et il nous fait visiter son petit jardin,….raisins, figues, kiwis, citrons, oranges,…qui poussent.
Petite marche sur le bord de l’eau après notre repas

 

Jour 8

Première journée avec Gabrielle riche en émotions et en rires… Notre journée commence par un beau départ de Gabrielle …. Une route sinueuse pas trop de trafic jusqu’au douane de Montenegro, tout se passe très bien avec la conduite manuelle.

Notre premier arrêt, visite de Herceg Novi, petite marche au port pour voir les excursions après réflexion…. Nous poursuivons notre route panoramique avec quelques arrêts photos (avec quelques étouffements de la part de Gab avec la voiture) 
Encore de la difficulté à trouver notre hébergement, le GPS ne reconnais pas et les gens ne connaissent pas… en plus le numéro de téléphone ne fonctionne pas zut !!! 
Apres quelques arrêts informations, nous arrivons chez grand maman qui ne parle aucunement anglais mais son petit-fils nous aide.
Bon c à ce moment que l’aventure commence, nous partons découvrir une ancienne forteresse perchée tout au haut du sommet… route très sinueuse et très très très étroite avec des genres de 360 degrés en pente très abrupte avec une voiture manuelle et une apprentie conductrice …. ouffff….il fait chaud mais Mission accomplie avec quelques étouffements et reculons hihihi…. le test des côtes est réussies….nous n’avons pas rencontré de voitures en sens inverse…. une chance, ca passe difficilement et il faut se mettre sur le cote de la route , faire un arrêt et le plus difficile repartir dans les côtes ….pas facile du cote passager, je garde mon calme même si le niveau de stress est assez élevée hihihi

Deuxième visite, une mosquée perchée tout en haut du mont Lovcen

(Le mont Lovćen est une montagne du sud-ouest du Monténégro. Il est classé en parc national d’une superficie de 64 km². Le mont a deux pics, le Štirovnik culminant à 1 749 mètres et le Jezersky, à 1 657 mètres. Wikipédia

Altitude : 1 749 m)

Route encore très sinueuse (vous verrez l’image de la carte), il faut monter 1749 mètres de zigzag….rendu au 3/4….Gab a de la difficulté et la mon niveau de stress est trop élevée alors je lui dis… je prend le volant car mon coeur a besoin d’un break hihihi….une chance car nous serions encore pris sur le pont étroit hahaha

Rendue au sommet, il faut grimper 468 marches … pour être par dessus les montagnes wow !!!

Couché de soleil dans un petit Resto près du sommet, retour avec la vue sur la ville éclairée par les lumières de la soirée

Superbe journée , beaucoup de rires….wow la vue panoramique du haut de la montagne.

L’application mapsme fonctionne très bien, elle nous amène vraiment à notre destination mais le choix de route est un peu bizarre

 

 

 

Jour 9

La journée commence par une belle excursion de trois heures en speedboat…. nous sommes entrées dans une base pour sous-marin russe….assez bien camouflée …. ensuite nous avons vu Mamula Island

(Lors de la période vénitienne, l’ile portait le nom de Rondina. Il existe un fort sur l’île, celui-ci construit au xixe siècle occupe 90% de la superficie. Lors de la seconde guerre mondiale, il a été utilisé par les forces italiennes comme camp de concentration. Un projet de transformation en complexe touristique existe depuis 2015 ensuite en musée. Présentement l’armée a pris possession de l’île.)
Nous poursuivons notre excursion vers la fameuse grotte bleue …. pour une belle baignade … wow….c’était vraiment spéciale 😊
Sur le chemin du retour, nous arrêtons sur l’île « Lady of rock » pour une petite visite et ensuite de retour au port. Il est midi et il fait environ 40 degrés sur le thermomètre … il faut ajouter l’humidex ….. ouffff 
Nous décidons d’aller visiter la vieille ville et la forteresse …. pour se rendre à la forteresse, il faut monter environ 1500 marches ….. Oui, vous avez bien lu 1500 marches… mais la vue était magnifique….les jambes ont travaillés très fort 
De retour en bas, ….une bonne bière froide avec une excellente salade grecque miammmmm

Nous poursuivons notre chemin vers notre prochaine destination …. une petite parenthèse : Gab au volant….nous devons traverser une route très passante…. elle fait la moitié de la traversée et ce qui devait arriver, arriva ….Gab étouffe la voiture en pleine milieu de l’intersection….rien à faire, nous avons changé de place afin de se sortir de cette situation hahaha…. les gens ont été super patients.

Soirée tranquille, melon d’eau et dodo….

 

Jour 9

Nous partons vers le nord, température prévue 24 degrés au lieu de 38 degrés … oufff on met pantalon 3/4 et un petit chandail à manche longue … le vent est un peu frais hihihi

1h30 minutes de routes sinueuses dans les montagnes … la vue est magnifique…. on monte, on descend, on zigzag, on fait des 360 degrés très serrés, …. et c la route principale !!!!

Un petit arrêt dans un monastère d’Ostrig (construit dans la falaise… encore des marches) On fait la file pour payer l’entrée mais à notre surprise….c gratuit mais pour moins d’un euro, il te donne 4 chandelles, deux petites bouteilles … une d’eau bénite je crois et l’autre aucune idée … on suit les gens…. on entre dans une pièce pour allumer nos bougies et prier … ca on comprend ce qu’on fait…nous poursuivons vers le monastère. Les gens entrent par une petite porte (on doit se pencher car elle n’est pas haute), embrassent le mur avant d’entrée…..à l’intérieur il y a un homme en soutane avec une croix debout à cote d’un cercueil….les gens embrassent l’homme le cercueil et laissent de l’argent. Nous sommes un peu déboussolées, on comprend pas trop….nous sortons de cette file d’attente….nous poursuivons notre visite et il y a aucune explication en anglais. Nous revenons avec nos deux bouteilles ne sachant pas trop quoi faire avec ???

Selon Wikipedia : (Le monastère d’Ostrog est un monastère de l’Église orthodoxe serbe imbriqué dans une falaise du mont Ostrog, au Monténégro. Cet édifice est dédié à Saint-Basile d’Ostrog dont des reliques sont conservées dans une chapelle du xviie siècle. C’est un lieu de pèlerinage réputé pour ses guérisons miraculeuses.

Le monastère orthodoxe d’Ostrog est l’un des monastères les plus visités des Balkans. Les croyants du monde entier, seul ou en groupes, s’y attardent. Il représente une place de rencontre des trois confessions : les orthodoxes, les catholiques et les musulmans car on croit que les reliques conservés de Saint-Basile d’Ostrog font des miracles. D’après des histoires de pèlerins, prier près du corps de Vasilije permet d’être guéris et de faire face aux difficultés de la vie.)

Sur la route, on se fait « flasher les lumières » … on se dit: est ce un signe international pour la police et bien Oui…. le policier nous fait signe de se coller sur le bord de la route et presqu’arrêter, il nous fait signe de repartir. Oufff Gabrielle a eu peur d’étouffer la voiture devant le policier

 

Rendue à notre destination, visite du parc national Durmitor….wow, wow, wow….on contemple le lac noir, la végétation et les montagnes. Quel beau paysage !!!

Tara Canyon… 20 km c pas loin quand tu vas dans la bonne direction et non dans le sens opposé mais quelle vue panoramique, le calme, la tranquillité … une route sinueuse étroite a une seule voie mais pouvant rencontrer des voitures à sens inverse. Apres une belle pause en haut de cette montagne, on revient sur nos pas pour finalement atteindre la vue du Canyon et du fameux pont….

Soirée fraîche, on ajoute un chandail 😊

Superbe belle journée !!!

 

Jour 10

Début de notre journée, il fait 16 degrés … on visite le premier petit lac Vrazje jezero ensuite un autre petit lac magnifique Riblje jezero. Ensuite, une longue route pour revenir vers la côte … 2h00 de route. À notre arrivee a Herceg Novi avec une température de 33 degrés … seulement une différence de 17 degrés …. Visite de la forteresse Spanjola, du fort Mata et du fort ? Ensuite , on descend vers la mer mais attention aux marches ça glisse en Gabrielle !!!!! Outch le pouce !!!
Souper fait maison à notre hébergement et demain on retourne en Croatie et finit le luxe

 

Jour 11

Il débute par une petite attente au traversier pour aller visiter une ils Hvar…. à notre grande surprise, il faut conduire 75 km pour se rendre à la ville de Hvar…ou tout ce passe…. 75 km c pas si loin mais avec les routes en montagnes, près du ravin, sinueuses, très étroites …. ca prend 2h…. choses spéciale que nous avons fait : conduire dans une grotte, vous verrez le video plus tard, boire une bière en plein milieu de la voix public à suivre hihihi, …encore une vue à couper le souffle…. visite d’un village abandonné en montagnes donc encore des marchés et des côtes…. une chose est certaine Gab n’a pas réussi son cours de GPS 101, selon elle le GPS se trompe seulement quand c elle hahahaha… tour de bateau booké pour demain….journée en mer et plage pour parfaire notre tanning….. ça sera pas facile pour une hyperactive ca hihihi !!

 

Jour 12

Un levé très tôt afin de passer les douanes avant le trafic et arriver à Dubrovnik avant l’arrivée massive des touristes pour voir la vieille ville et marcher sur les remparts du mur…. naturellement, encore des marches…. et des côtes 🙂

Nous poursuivons notre journée jusqu’à notre nouvel hébergement : Usala camp… et Oui, notre première nuit en camping….. on installe le tout et partons faire un petit périple en Bosnie pour voir les chutes Kravica…. wow, un lieu très touristiques mais que c beau. 
À notre arrivée, nous dégustons une bière locale et ensuite on explore et on prend des photos. Nous décidons de manger sur place…quand l’heure du départ arrive, nous demandons l’addition au serveur et à notre grande surprise….notre facture a été payé par les hommes assis en arrière de moi. Gab sourit et dit merci et c la que l’homme plus âgé vient faire la cour à Gab….un allemand, un sugar daddy qui ne parle pas anglais…. je me tord de rire…. son ami fait la traduction… quelques mots sont échangés …. on se lève et on dit merci…moi j’ai eu droit à une poignée de main et la chanceuse Gabrielle a eu droit à une bise sur la main …. je ne me peux plus, je ris toute seule en remontant la pente et Gab avance à grands pour s’éloigner le plus vite possible….. hahaha quelle belle journée encore une fois !!!

Conversation entre Gab et moi :
Je cité Gab: c un peu bizarre de voir un sapin à côté d’un palmier
Moi de répondre avec tout la logique du monde: ce n’est pas un sapin Gabrielle
Et Gabrielle poursuit en me disant : c dans la même famille, la même famille Nadine oufffff

 

Jour 13

Excursion en bateau, premier arrêt grotte verte (photos seulement), deuxième arrêt une baie pour une petite baignade,….. arrêt de deux heures dans une ville sur une autre île, ….sur le chemin du retour, l’attraction la plus attendue….La grotte bleue ( il faut entrer en petit bateau seulement car l’entrée n’est pas très haute et mais en petit bateau il faut se pencher vraiment beaucoup. Une fois à l’intérieur …. wow, wow, …. la lumière entre par un trou et fait ressortir le bleu, c magnifique !!!
Le retour à été plus long que prévu… sieste sur les chaises longues sur le deck supérieur … arrivée une heure et demie plus tard….on part ensuite directement à l’autre port pour prendre le ferry direction Split (2heures encore de bateau)… la conduite de nuit, c une première … moins évident de s’orienter mais on arrive à notre hébergement tard (un hostel apres deux belles nuits de camping) …. on retourne en camping demain dans les parcs nationaux.

 

Jour 14

Notre journée d’hier commence par un embouteillage pour sortir de la marina. Ensuite direction parc national Krka pour explorer les sentiers mais à notre grande surprise….toute une attente pour acheter les billets, il faut absolument prendre le bateau pour se rendre au point de départ pour voir les mégas chutes….. trop de monde, trop touristiques, trop chaud, pas vraiment ce que nous nous attendions…..on prend quelques photos et on va explorer le parc plus loin pour voir les points de vue et les autres attraits…. un peu décevant mais quand même beau.

 

On conduit 1h45 pour se rendre à notre camping tout près du parc national des lacs Plitvice…. il fait presque noir à notre arrivée…. souper, douche et dodo.
Durant la nuit, le thermomètre descend, descend, descend, …. J’ajoute une couverture, on ferme les trappes de la tente…. Je me réveille plus tard et je grelotte…. j’ajoute des bas et une veste par-dessus mon chandail à manche longue….quelques heures plus tard… je frissonne encore, je change de place pour me retrouver dans la UP !!!!
J’ai jamais eu aussi hâte à 6h00 du matin pour voir le soleil se lever…. il fait 10 degrés environ.

 

Jour 15

Matinée très froide, on déjeune et on file vers le parc Plitvice. On commence la randonnée avec mon petit polar mais la température monte assez rapidement pour atteindre environ 34-35 degrés….gros changement entre le 10 du matin.

Une superbe marche de 6h pour voir les différentes chutes, les cascades, les différents niveaux de lacs… c de toute beauté.

Après le pouce de Gabrielle, voici l’avant-bras et l’orteil de Nadine…. Je trébuche car je n’ai pas vu la marche et je me rafle l’avant bras comme une championne !!! Par la suite, tous les gens qui ont trébuché … Gab dit: voilà elle fait une Nadine d’elle-même.
Ensuite, une petite délinquance pour bien finir cette belle journée. Une base militaire près de la frontière de la Bosnie…. un avion abandonné… je suis toute énervée … je veux absolument monter dedans mais c haut et très chaud…. Gab me fait la courte échelle et je réussis à grimper…. tout cela en petite robe et en gougoune, Oui Oui, je suis allée aussi au parc comme ça !!!

Nous poursuivons notre exploration de la base et on visite deux entrées de caves, il faut faire attention de rester sur la voie principale car il y a des affiches ATTENTION : mines partout…. nous arrivons face à la frontière et voilà des policiers qui nous font signe d’arrêter…. avec notre air innocent, je lui demande s’il parle anglais et il me répond un peu… mais nous indique que nous sommes dans un cul de sac et sur une base militaire alors nous faisons comme si nous étions surprises et il nous indique le bon chemin de retour hahahaha
En reprend la route pour notre prochain hébergement

 

Jour 16

La journée commence par une petite délinquance sur le bord de la route 😝

Lors de notre trajet pour la première fois nous prenons une vraie autoroute et non des petits chemins de campagne …. nous avons réussi à se tromper 3 fois et la troisième fois le GPS nous donne un nouveau chemin sans nous avertir que nous allons passer les douanes de la Slovenie pour revenir en croatie et repasser par une autre douane plus tard…. nous avons visité deux château sur notre route. Ensuite nous poursuivons notre route pour la Slovenie et la le GPS nous amène à une douane oui mais une douane pour union européen seulement et non international…. On fait demi-tour pour trouver la douane internationale…un arrêt pour le souper à Ptuj …. (difficile d’accès, plein de détour à cause de la construction… le GPS ne change pas son itinéraire… on tourne un peu en rond) petite marche au centre mais c vide et pourtant nous sommes vendredi soir !!!!
On se dirige pour un monastère en ruine qui est aussi un site archéologique…il est 20h20 … dans un mini chemin de campagne et nous souhaitons arriver avant la noirceur pour prendre des photos….il y a une voiture en avant de nous et deux dernière nous….on se dit: il y a d’autres personnes qui vont à la même place que nous…. à l’approche du site des hommes avec des dossards place les gens dans le stationnement … il y a une foule de monde…. on se questionne…. il y a un concert sur le site alors aucune possibilité de voir le site…. donc on se dirige vers notre hébergement et nous passons par une route en montagne de campagne en « garnottes » … oufff on se demande où on va arriver …. mais on voit la grande route 😊

 

Jour 17

Notre début de journée commence par une belle marche au lac Bled… vue sur l’île et le château … on tombe sur une maison abandonnée par hasard… à notre grande surprise, il y a une ouverture à l’arrière de la maison (une maison de 4 étages)… je suis contente 😝

On poursuit notre journée au Gorge de Vintgar….wow, eau translucide, marche sur des planches de bois en pleine forêt, superbes cascades, … un petit dîner sur le bord de l’eau avec des totems en roches partout…. vraiment splendide. Ensuite, une pause bière bien méritée et un château abandonné pour finir notre journée avant d’arriver au camping !!!

 

Jour 18

Notre matin débute par une route panoramique dans les montagnes et en zigzag… 360 degrés très serré. Ensuite, Ljubljana pour un cimetière de train avec l’immeuble relié, exploration de la vieille ville, … on a trouvé l’usine de sucre abandonné mais aucun accès disponible sauf au troisième étage … une petite marche au quartier underground rempli de graffitis. On trouve ensuite notre camping, on s’installe et Up dans la Up pour aller voir le château construit dans la montagne… quelques photos avec un casque de l’époque…. oufff que c lourd !!! Une autre nuit humide et froide …

 

Jour 19

Une pluie durant la nuit nous réveille mais tout est sous contrôle….pas d’eau dans la tente. Notre journée commence par la visite des grottes de Postojna…. wow c immense, … une partie de la visite se fait en train, et Oui un train dans les grottes ensuite nous poursuivons à pieds.

La grotte de Postojna (Postojnska jama en slovène, Grotte di Postumia en italien, Adelsberger Grotten en allemand) est un réseau karstique. Sa taille, son accessibilité et la richesse de ses entrailles font de la grotte la plus grande attraction touristique du pays. C’est dans cette grotte que les premiers spécimens de la plupart des groupes de faune cavernicole ont été découverts.
La grotte de Postojna est un enchevêtrement de plus de 20 km de cavernes et galeries.
Ensuite, nous allons voir une autre grotte populaire …. les grottes de Skocjan …. différent car cette fois nous marchons….oufff encore des marchés, des montées,… mais que c beau et grandiose.
Les grottes de Škocjan (slovène Škocjanske jame) sont un système de grottes calcaires.
Le système de grottes exondées et visitables est long de 6200 m avec une profondeur maximale de 223 m.

La rivière Reka a dessiné au fil des années les galeries dans les roches calcaires de la région. La rivière disparait dans la roche et parcourt ensuite 34 km sous terre avant de réapparaitre dans son trajet vers la mer Adriatique en tant que source du fleuve Timavo. Le débit de la rivière varie en fonction des saisons entre 0,03 m3 et 380 m3.

Le système est composé de onze grottes garnies de stalagmites et de stalactites de différents coloris, des concrétions en forme de rideaux et de cuvettes. La grotte du Silence, avec 12 000 mètres carrés, est la plus grande d’Europe et l’une des plus belles du monde. La plus grande stalagmite mesure 15 m de haut[4]. Le système souterrain possède également des dolines effondrées (Velika Dolina, Mala Dolina, Lisičina) de grandes dimensions, des ponors, des ponts naturels, environ 5 km de galeries souterraines, des cavités naturelles de plus de 200 m de profondeur.
Un arrêt à Koper pour une délinquance mais malheureusement nous continuons bredouille. Un autre arrêt mais cette fois pour souper à Piran, petite visite et trouver un hébergement car il pleut et non pas de Camping ce soir !!!

 

Jour 20

Petite balade et visite des villes côtières, … départ de Piran, Porec, Rovinj et Pula. Arrivée à Pula, une petite sieste sur le bord de l’eau et ensuite visite de la vieille ville de soir pour voir l’amphithéâtre et les  » lighting geant ». Wow, j’adore ce petit endroit… on y passera toute la journée demain…. on continue la visite de la vieille ville, un peu de plage, un soirée en ville et aussi….deux délinquance de prévues

 

 

Jour 21
Une journée relaxe, on se dirige vers l’île de Krk (Oui trois consonnes….essayer de prononcer voir !!!) on traverse un mégas pont, super haut….on décide de se stationner de l’autre côté et d’en faire une partie à pied…. ensuite un hôtel ….un gros complexe avec sauna, salle de massage, une piscine extérieure, une piscine demi intérieure, des allées de bowling…. mais il n’y avait pas de salle d’entraînement nous avons décidé de ne pas choisir cet hébergement…. hihihi….toute une délinquance…..c triste de voir !!!

The Haludovo Palace Hotel is an abandoned resort hotel on the Croatian island Krk north of Malinska. The hotel is named after a nearby beach. Bob Guccione, the founder of Penthouse magazine, invested 45 million US-dollars in the project and officially opened the Penthouse Adriatic Club casino located in the hotel in 1972. Due to constraints on foreign investment in communist Yugoslavia, the hotel was owned by the Rijeka-based Brodokomerc ‘company’. Today the hotel resort is abandoned with the interior effectively destroyed while the buildings remain intact.
Le reste de la journée … repos sur la plage…

 

Jour 22 – 23

Relaxe sur le bord de l’eau et visite du centre.

 

Jour 24

Direction Zagreb pour notre vol de retour.

Zagreb, frankfurt, Boston, Montréal

 

Avec Gab Lauzon…. nous sommes prêts …. tout est checké …. Oui nous avons eu droit à tout une fouille en règle,…scan du corps, test sous les gougoune, … il faut sortir appareil photo, iPad,….. scan des bouteilles achetées à Zagreb….oufff 4 policiers et le supérieur qui parle fort dans le bureau et moi j’attends en dehors …. un signe de la main avec des yeux méchants et la il me parle en allemand….je demande english please avec un air innocente …. je me fais comprendre finalement et tout est ok….oufff je croyais qu’ils étaient pour m’arrêter ….

Beaucoup d’émotions ce matin

 

Maintenant Boston

Ça ne pouvait pas être simple…. ils ne reconnaissent pas les achats duty free alors ils les scandent à nouveau mais comme ils ne peuvent pas détecter….nos alcools sont refusés alors la seule façon de les amener à Montréal est de les checker in…. un escale serré….arriver, passer les douanes américaines, prendre nos sacs, les déposer a un autre comptoir,… prendre le bus, repasser les bip bip…. il est 16h10 quand il faut retourner au comptoir air Canada…. le vol est à 17h10…. il pense que nous avons le temps … à suivre …

 

 

Comments are closed.